G7000

La nouvelle série de lave-vaisselle G 7000 de Miele

Avec un système de dosage automatique du détergent

Lors de l’IFA 2018, ce sont les lave-vaisselle de la série G 7000 qui ont fait parler d’eux sur le stand de Miele et, avec eux, un nouveau système de dosage des détergents mis au point par le fabricant allemand, le PowerDisk.

Il y a maintenant quelques années, Miele avait présenté un lave-linge doté de plusieurs systèmes automatiques de dosage de la lessive (TwinDos et CapDosing) ; rebelote il y a quelques mois, avec le sèche-linge TWF 500 WP et ses capsules de parfum FragranceDos. C’est aujourd’hui au tour du lave-vaisselle de bénéficier de son consommable maison développé par Miele : le PowerDisk.

Derrière ce nom ronflant se cache un disque, plutôt imposant, d’une quinzaine de centimètres de diamètre et de 4 cm de hauteur qui contient des granulés de détergent, mais également du sel régénérant ainsi qu’un produit pour améliorer le rinçage. Selon le fabricant, la capacité du PowerDisk est suffisante pour faire face à 20 cycles de lavage normaux à 60 °C. Précisons que ce disque n’est pas gratuit et selon les données récoltées sur le stand, il devrait coûter 8,95 € l’unité.

Le discours officiel fait la part belle à une consommation raisonnée des détergents, à un dosage idéal en fonction du programme choisi, à une simplicité d’utilisation optimale et bien d’autres atouts pour le consommateur. Si ces arguments sont fort louables et tout à fait recevables, le système PowerDisk (à l’image de TwinDos, CapDosing et FraganceDos) présente également l’avantage de permettre à Miele de ne plus seulement vendre des appareils électroménagers (un achat certes important, mais finalement peu fréquent), mais également des consommables tout le long de la durée de vie des produits, ce qui s’avère très rentable. Le fabricant pousse d’ailleurs le concept jusqu’au bout grâce à l’application Miele@home qui, outre le pilotage à distance des appareils connectés de la marque grâce à un smartphone ou une tablette, embarque une fonction de commande des produits automatique. Précisons tout de même que les lave-vaisselle G 7000 sont équipés de

Derrière ce nom ronflant se cache un disque, plutôt imposant, d’une quinzaine de centimètres de diamètre et de 4 cm de hauteur qui contient des granulés de détergent, mais également du sel régénérant ainsi qu’un produit pour améliorer le rinçage. Selon le fabricant, la capacité du PowerDisk est suffisante pour faire face à 20 cycles de lavage normaux à 60 °C. Précisons que ce disque n’est pas gratuit et selon les données récoltées sur le stand, il devrait coûter 8,95 € l’unité.

Actu-Miele-G7000-montage.jpg

Le G 7915 SCi XXL AutoDos, d’une capacité de 14 couverts, est le modèle le plus exclusif de cette série. Cet appareil haut de gamme embarque de multiples innovations comme un capteur chargé de surveiller la dureté de l’eau pour une distribution de sel parfaite, deux bras de lavage totalement indépendants ou encore la reconnaissance automatique de la charge. Pour faciliter la vie de l’utilisateur, le lave-vaisselle bénéficie de fonctions un brin plus tape-à-l’œil comme une lumière intérieure et il suffit de tapoter la porte deux fois pour que celle-ci s’ouvre sans effort (système Knock2open).

Miele souligne la présence de son panneau de commande « M touch » qui, pour rappel, délaisse boutons physiques et touches sensitives et se compose essentiellement d’un écran tactile; le constructeur allemand l’avait déjà déployé sur le lave-linge W1 WMV 960 WPS. Comme nous l’avons déjà signalé, il est également possible de paramétrer et de surveiller le G 7915 SCi XXL AutoDos à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette équipés de l’application Miele@Home.

Actu-Miele-G7000-M-touch.jpg